un blog sur la faune et la flore de Saintonge romane

» Catégorie : VERTEBRES – Poissons d’eaux douces


Percidae 03 – Le sandre

Commentaires » 0

Sandre pris dans la Charente - Crazannes (17) 01

Sandre pris dans la Charente – 31/05/2018 – Crazannes (17)  /  Poisson gardé

Sandre pris dans la Charente - Crazannes (17) 02

Sandre pris dans la Charente – 31/05/2018 – Crazannes (17)  /  Poisson relâché

 ——————————————————————————————————

NOM SCIENTIFIQUE : Sander lucioperca.

SOUS-FAMILLE : néant.

TAILLE (moyenne) : 30 à 60 cm.

POIDS (moyen) : 200 gr à 3 kg.

LONGEVITE (moyenne) :  ?

DESCRIPTION : tête assez fine et longue, gueule bien fendue, avec les deux paires de canines très développées sur les mâchoires ; corps allongé, cylindrique et fusiforme, beaucoup moins bossu que celui de la perche ; ligne latérale bien marquée, légèrement incurvée ; pédoncule caudal assez fin et lobes de la nageoire caudale nettement arrondis à leurs extrémités ; dos gris verdâtre, strié de rayures ou de marbrures verticales plus foncées ; flancs plus clairs, gris argenté ; ventre blanc.

 HABITAT : grands cours d’eau aux flots lents et aux fonds de sable ou de graviers, eaux calmes des lacs, étangs et réservoirs.

COMPORTEMENT : reproduction du mois d’avril au mois de juin selon les climats locaux, lorsque la température de l’eau avoisine 12 à 14°C ; mâle extrêmement agressif pendant cette période, allant jusqu’à attaquer les nageurs passant à proximité du nid.

ALIMENTATION : petits poissons (ablettes, goujons, gardons de 2-3 ans), écrevisses.

PROTECTION

Attention

- la taille minimale fixée par la réglementation française pour ce poisson est de 50 cm.

NOTE (S) DE L’AUTEUR :

- espèce plus ou moins commune dans notre secteur ;

- chair d’excellente qualité.

Gasterosteidae 01 – L’épinoche

Commentaires » 0

Epinoche prise dans le Bruant - Romegoux (17) 01

Epinoche prise dans le Bruant – 16/04/2018 – Romegoux (17)  / Poisson relâché

Epinoche prise dans le Bruant - Romegoux (17) 02

Autre spécimen pris le même jour au même endroit  / Poisson relâché

 ——————————————————————————————————

NOM SCIENTIFIQUE : Gasterosteus aculeatus.

SOUS-FAMILLE : néant.

TAILLE (moyenne) : 04 à 08 cm.

POIDS (moyen) : ?

LONGEVITE (moyenne) :  ?

DESCRIPTION : corps fusiforme et latéralement comprimé ; écailles remplacées par une peau couvrant des plaques osseuses le long de la ligne latérale ; dos brun verdâtre iridescent, flancs et ventre argentés bleutés ; nageoire dorsale composée de 10 à 14 rayons, et précédée (côté tête) de un à quatre aiguillons espacés très durs.

 HABITAT : ruisseaux et petites rivières à courant modéré, dans des eaux éventuellement isolées (étangs, mares), fossés.

COMPORTEMENT : pond ses œufs dans un nid construit par le mâle à partir de matériel végétal aggloméré par des fils visqueux qu’il secrète ; le mâle y assure la garde des œufs et des larves ; peut se reproduire deux fois dans l’année.

ALIMENTATION : vers, petits crustacés, larves et adultes d’insectes aquatiques, insectes aériens noyés, alevins.

PROTECTION : néant

NOTE (S) DE L’AUTEUR :

- espèce peu fréquente dans notre secteur d’observations ;

- poisson immangeable.

Siluridae 01 – Le silure glane

Commentaires » 0

Silure glane pris dans le canal du Moussard - Geay (17)

Silure glane pris dans le canal du Moussard – 30/07/2016 – Geay (17)  / Poisson relâché

Silure glane pris la Charente - Port-d'Envaux (17)

Silure glane pris dans la Charente – 01/05/2017 – Port-d’Envaux (17)  / Poisson relâché

Silure glane pris dans la Charente - Taillebourg (17)

Silure glane pris dans la Charente – 15/08/2017 – Taillebourg (17)  / Poisson gardé

 ——————————————————————————————————

NOM SCIENTIFIQUE : Silurus glanis.

SOUS-FAMILLE : néant.

TAILLE (moyenne) : 80 cm à 1 m 80.

POIDS (moyen) : 10 à 60 Kg.

LONGEVITE (moyenne) :  ?

DESCRIPTION : tête massive et aplatie (jusqu’à 30 % de son poids total), avec une bouche très large qui porte 6 barbillons et pourvue de lignes de dents petites et nombreuses, lui permettant d’engloutir de grosses proies ; corps allongé vert-brun à blanc-noir ; ventre clair, jaune ou blanc ; possède 7 nageoires, dont 2 pectorales très larges, 2 ventrales moins larges, une nageoire dorsale minuscule, une nageoire ventrale très longue, et la nageoire caudale.

 HABITAT : tout type d’habitat pourvu que l’eau y soit assez chaude et abondante en nourriture.

COMPORTEMENT : prédateur opportuniste vivant généralement près du fond où à proximité des berges où il se cache dans l’attente d’une proie ; peut chasser en journée, mais surtout actif dès le coucher du soleil, à la recherche de toute nourriture jusqu’au crépuscule ; reproduction s’effectuant de la mi-mai à la mi-juin ; ponte ayant lieu le soir ou à l’aube dans une température de 18 à 21 °C, et dans un nid préparé à l’avance, le mâle défendant farouchement ce nid durant l’incubation contre tout intrus.

ALIMENTATION : poissons, dont certains peuvent faire jusqu’au tiers de sa propre taille, et aussi grèbes, poules d’eau et canetons ; les très gros sujets s’attaquent volontiers à des oiseaux plus gros comme le cormoran ou le cygne, voire à des ragondins.

PROTECTION néant.

NOTE (S) DE L’AUTEUR :

- espèce très commune dans notre secteur d’observations ;

- chair de très bonne qualité.

Salmonidae 01 – La truite arc-en-ciel

Commentaires » 0

Truites arc-en-ciel prises en étang - Cabariot (17)

Truites arc-en-ciel prises en étang – 11/03/2017 – Cabariot (17)  / Poissons gardés

Truite arc-en-ciel prise en étang - Saint-Hyppolite (17)

Truite arc-en-ciel prise en étang – 06/04/2018 - Saint-Hyppolite (17)  / Poissons gardés

Truites arc-en-ciel prises en étang - Saint-Hyppolite (17)

Truites arc-en-ciel prises en étang – 06/04/2018 – Saint-Hyppolite (17)  / Poissons gardés

 ——————————————————————————————————

NOM SCIENTIFIQUE : Oncorhynchus mykiss.

SOUS-FAMILLE : néant.

TAILLE (moyenne) : 25 à 50 cm.

POIDS (moyen) : 200 gr à 1 kg.

LONGEVITE (moyenne) :  ?

DESCRIPTION : corps assez trapu avec un dos gris foncé, des flancs argentés, et un ventre pâle ; petites taches noires éparpillées sur le dos, les flancs et la tête, ainsi que sur les nageoires dorsale, adipeuse et anale.

 HABITAT : eaux claires et peu acides des lacs, rivières et ruisseaux.

COMPORTEMENT : fraye au printemps sur des galets dans les cours d’eau.

ALIMENTATION : larves d’insectes, insectes de surface, crustacés et petits poissons.

PROTECTION 

Attention

- la taille minimale fixée par la réglementation française pour ce poisson est de 25 cm.

NOTE (S) DE L’AUTEUR :

- espèce provenant d’élevage et introduite tous les ans au printemps en plusieurs lâchers dans certains plans d’eau et rivières de notre secteur d’observations ;

- chair de très bonne qualité.

Percidae 02 – La perche commune

Commentaires » 0

Perche commune prise dans le canal du Moussard - Geay (17)

Perche commune prise dans le canal du Moussard – 19/07/2014 – Geay (17)  / Poisson gardé

Perches communes prises dans la Charente - Taillebourg (17)

Perches communes prises dans la Charente – 25/10/2016 – Taillebourg (17)  / Poissons gardés

Perche commune prise dans la Charente - Port d'Envaux (17)

Perche commune prise dans la Charente – 13/11/2016 – Port-d’Envaux (17)  / Poisson gardé

 ——————————————————————————————————

NOM SCIENTIFIQUE : Perca fluviatis.

SOUS-FAMILLE : néant.

TAILLE (moyenne) : 15 à 35 cm.

POIDS (moyen) : 50 à 500 gr.

LONGEVITE (moyenne) :  8 à 10 ans.

DESCRIPTION : dos de couleur gris-vert ; flancs plus clairs avec des bandes sombres ; ventre blanc et doté de 2 nageoires dorsales séparées, les nageoires pelvienne et anale étant orangé à rougeâtre.

 HABITAT : eaux calmes des lacs ou ralenties des rivières, appréciant les zones où elle peut se dissimuler (arbres ou branches immergés, rochers, etc…).

COMPORTEMENT : poisson grégaire formant des groupes de sujets de mêmes générations, hormis pour les perches âgées qui vivent solitairement ; pond en fin d’hiver près du fond ou des berges, ou dans certains embâcles, généralement sur des plantes aquatiques ou sur des branches immergées des rubans d’œufs.

ALIMENTATION : les premières années, se nourrit en grande partie de zooplancton, de larves, de crustacés, de divers petits invertébrés et d’alevins, en chassant à vue le jour et au moyen de ses organes des sens la nuit ; la nourriture principale de l’adulte est composée de petits animaux vivants, mais, très adaptable, il peut aussi se contenter de ce qui est disponible, voire se rabattre sur le cannibalisme, si la nourriture manque.

PROTECTION néant.

NOTE (S) DE L’AUTEUR :

- espèce plus ou moins commune dans notre secteur d’observations ;

- chair d’excellente qualité.

Percidae 01 – La grémille

Commentaires » 0

Grémille prise dans le canal du Moussard - Le Mung (17)

Grémille prise dans le canal du Moussard – 17/09/2017 – Le Mung (17)  / Poisson gardé

Grémille prise en étang - Taillebourg (17)

Grémille prise en étang – 30/09/2017 – Taillebourg (17)  / Poisson gardé

 ——————————————————————————————————

NOM SCIENTIFIQUE : Gymnocephalus cernua.

SOUS-FAMILLE : néant.

TAILLE (moyenne) : 5 à 15 cm.

POIDS (moyen) : 10 à 50 gr.

LONGEVITE (moyenne) : 4 ans.

DESCRIPTION : corps allongé, légèrement bossu et plus comprimé dans la partie postérieure que dans la partie antérieure ; tête forte avec un museau arrondi et un gros oeil ; nageoire dorsale en 2 parties, avec la postérieure possédant des rayons mous et l’antérieure des rayons épineux, sans aucune séparation entre elles ; dos brun verdâtre avec des taches sombres sur tout le corps évoquant la robe du goujon ; flancs bruns plus clairs et ventre jaunâtre ponctué de taches noires.

 HABITAT : eaux calmes et profondes des lacs, des rivières et des canaux, sur des fond sableux, graveleux ou vaseux.

COMPORTEMENT : œufs de couleur blanche ou jaune, pondus sur les roches et dans ou sur la végétation aquatique en eau peu profonde.

ALIMENTATION : larves d’insectes, zooplancton, petits crustacés, mollusques, annélidés, débris végétaux, œufs et alevins de poissons.

PROTECTION néant

NOTE (S) DE L’AUTEUR :

- espèce plus ou moins commune dans notre secteur d’observations ;

- chair d’excellente qualité.

12345